Publié le 11/02/2021 LE « CHÈQUE D’ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE » : KÉZAKO ?

, par  psycho

Le contexte de crise sanitaire impacte psychologiquement et de manière très intense les jeunes et les étudiants. La fermeture des universités, l’impossibilité d’effectuer des jobs étudiants, l’accès aux stages rendu difficile, la perte de lien social, rendent leurs conditions de vie particulièrement tourmentées. À l’inquiétude des examens s’ajoute la crainte d’un diplôme au rabais. Le 21/01/2021, le Président Emmanuel Macron a annoncé différentes mesures pour venir en aide aux étudiants, dont le Chéquier d’Accompagnement Psychologique.

La FFPP a participé de façon active à des réunions de travail avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) afin d’opérationnaliser cette mesure. Il s’agit donc pour les Services de Santé Universitaire (SSU) d’accueillir (en présentiel, téléphone ou en visio) les étudiants en difficulté psychique et de les orienter selon les besoins vers des psychologues libéraux pour 3 consultations, renouvelables en tant que de besoin, ou vers des dispositifs ad hoc (CMP, Centre d’Accueil et de Crise, BAPU, etc.). Un outil numérique, type QRCode, permettra la prise en charge et la rémunération des psychologues directement par l’Université (et non le SSU). Le tarif fixé pour cette consultation est de 30 euros sans frais à avancer pour l’étudiant. Et donc, sans possibilité de dépassement d’honoraires.

Les psychologues intéressés pour entrer dans ce dispositif devront s’inscrire sur la plateforme en ligne* (à partir du 12/02/2020 à 14h), attestant de connaissances en psychopathologie et d’une ancienneté de 3 ans. La FFPP et le SNP (Syndicat national des psychologues) ont travaillé conjointement à l’élaboration d’une fiche de poste qui permet à la fois d’inclure les psychologues installés en libéral et de définir un cadre d’exercice aux psychologues recrutés par les SSU (suite à l’annonce de Mme Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du recrutement de 80 postes de psychologues à destination des Universités). L’agrément des psychologues en libéral sera donné par les SSU, aidés s’ils le souhaitent, par la FFPP et le SNP.

Si la FFPP se félicite de la mise en place de ce dispositif à destination des étudiants auquel les représentants des psychologues ont été associés en amont, et qui intègre le délicat point de l’orientation auquel nous tenons particulièrement (vs la prescription), elle ne peut que regrette un tarif nettement inférieur aux tarifs en usage (Fédérer, n°89, p.15). Rappelons néanmoins que, le plus souvent, les psychologues en libéral adaptent déjà leur tarif aux possibilités des étudiants.

Dans ce contexte, une fois de plus, les psychologues montrent qu’ils savent se mobiliser rapidement et répondre aux besoins de la population, tout en restant vigilants aux valeurs fondatrices de notre profession.

* https://www.santepsyetudiants.beta.gouv.fr/ ou https://www.santepsyetudiants.gouv.fr/

Voir en ligne : source FFPP

Articles les plus récents

Sites favoris Tous les sites

32 sites référencés au total

Statistiques

Dernière mise à jour

  • mardi 23 février 2021

Publication

  • 553 Articles
  • Aucun album photo
  • 14 Brèves
  • 32 Sites Web
  • 3 Auteurs

Visites

  • 56 aujourd'hui
  • 119 hier
  • 723693 depuis le début
  • 3 visiteurs actuellement connectés