Une pratique de la psychologie clinique dans un territoire médical indifférent voire perplexe devant la dimension psychique

La problématique que je vais évoquer aujourd’hui concerne la coexistence des pratiques médicales et psychologiques dans l’hôpital. Cette coexistence, loin d’être toujours pacifique, gagnerait à être portée au débat.
C’est pourquoi dans une première partie, j’exposerai l’écart épistémologique entre l’approche médicale et l’approche en sciences humaines de la santé.
Dans une seconde partie, je tenterai dans un parcours historique d’explorer l’évolution de cette coexistence en mettant en exergue le positionnement de la psychologie à l’hôpital.
Je conclurai par un appel à nous positionner face aux pouvoirs publics.

 

suite de l’article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.