PRISE EN CHARGE DE L’AUTISME (art. 34-1 de la Constitution)

Prise en charge de l’autisme : in fine la loi n’est pas adoptée.

Jusqu’à quand ?

Quand une idéologie s’approprie un prêt à penser totalitaire et qu’elle trouve des députés pour tenter de l’imposer, un grand danger guette une telle société.

Psychologuesenresistance

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.