Y a-t-il un inconscient collectif ?

L’inconscient est profondément relié à l’histoire. C’est ce que montre Hervé Mazurel, historien des affects et des imaginaires, dans "L’inconscient ou l’oubli de l’histoire" (La découverte, 2021).

Ecouter l’émission

Nous sommes dans un devenir social historique permanent. (Hervé Mazurel)

Historien des affects et des imaginaires, spécialiste de l’Europe romantique, il étudie les rapports entre inconscient individuel et collectif. Hervé Mazurel est notre invité à l’occasion de la parution de L’inconscient ou l’oubli de l’histoire. Profondeurs, métamorphoses et révolutions de la vie affective (La Découverte, 2021).

La difficulté de la psychanalyse a s’exporter dans d’autres pays est liée au fait qu’il y a une forme d’ethnocentrisme dans son approche du sujet, qui n’est pas un invariant transhistorique et transculturel. (Hervé Mazurel)

En outre, si son but n’est pas d’attaquer Sigmund Freud, Hervé Mazurel montre que le père de la psychanalyse a voulu faire une donnée stable de l’inconscient en le reliant à l’universalité du mythe. C’est par exemple le cas du complexe d’Oedipe. Or, des rêves à la libido, l’intime est contaminé par le social et l’historique.

En l’ouvrant à d’autres disciplines, Hervé Mazurel propose finalement de sauver la psychanalyse.

Nous sommes dans un devenir social historique permanent. (Hervé Mazurel)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?