Le collectif des psychologues hospitaliers opposé à la disparition programmée de leur profession au profit d’un nouveau métier, psychothérapeute paramédical. interpelle les Agences Régionales de Santé après une lettre aux Elus Nationaux

Le collectif des psychologues hospitaliers

 à

Madame, Monsieur le directeur (trice) de l’Agence Régionale de Santé.

15 avril 2011

Madame, Monsieur

Nous vous adressons cette lettre relative à la disparition du métier de psychologue dont l’utilité publique est reconnue dans la prise en compte des aspects psychologiques du patient en souffrance psychique, conformément à l’article 2 du décret du 31 janvier 1991.Nous, psychologues, nous opposons à la disparition programmée de notre profession au profit d’un nouveau métier, psychothérapeute paramédical.

Nous nous opposons au décret sur le titre de psychothérapeute ainsi qu’aux dispositions régionales de sa mise en œuvre.

Aussi, nous portons à votre connaissance notre manifeste signé par 1400 psychologues et autres acteurs du soin psychique.

Cette lettre a été envoyée à tous les députés et sénateurs.

Vous souhaitant bonne réception, recevez, M, l’expression de nos salutations les plus sincères.

Collectif des Psychologues Hospitaliers

Signataires du manifeste.

J..P.A ; P.B ; R M ; C.N ; P.V

 %3Cdoc376%7Cleft%3E%3Cdoc378%7Cright%3E