Freud, Wallon, Lacan, L’Enfant Au Miroir de Émile Jalley

Résumé du livre : Que Lacan ait critiqué la dérive psychologique de la psychanalyse ne l’a pas empêché de tirer au préalable le meilleur parti de ce que lui offrait de plus consistant la psychologie française, en l’occurrence l’œuvre de Wallon. Henri Wallon a occupé une position de relais entre Lacan d’une part, Freud et Hegel d’autre part. Chacun avec son accent personnel, Lacan comme Wallon, a lu Freud avec Hegel. Le stade du miroir est maintenant lié au nom de Jacques Lacan. Or, montre Jalley, en reconnaissant que l’expérience du miroir a une fonction de connaissance, il n’innove pas mais s’inscrit dans l’histoire de la pensée occidentale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.